Vous avez des questions ? Nous avons des réponses.

Teranga Gold Corporation, à travers sa filiale sénégalaise Sabodala Gold Operations (SGO) est l’une des plus grosses entreprises au Sénégal et le premier employeur de la région de Kédougou. Exploitant la première mine d’or industrielle du pays, notre mission est de devenir la référence en matière d’exploitation minière responsable au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. Au travers ce site internet, nous sommes fiers de vous présenter notre entreprise, nos activités et nos réalisations et répondre aux questions que vous vous posez, notre entreprise étant un partenaire durable pour le développement socio-économique à long terme des régions où nous opérons et plus largement du Sénégal.

– Aziz Sy, Directeur Général Sabodala Gold Operations

Comment contacter Sabodala Gold Opérations?

Au Sénégal, SGO dispose d’un bureau à Dakar et à Kédougou. D’autre part, le département des relations communautaires du site de Sabodala qui est situé en dehors des opérations minières est accessible au public.
Contact.

back to top

Où va l’or de Sabodala?

L’or produit au sein de l’usine de SGO n’est pas pur à 100% et contient environ 15% d’impuretés et d’argent. C’est ce que l’on appelle du « doré ». Avant d’être vendu sur le marché, le « doré » produit par Sabodala doit être purifié, c’est ce que l’on appelle l’affinage. Très peu d’entreprises sont spécialisées dans cette discipline et la plupart d’entre elles se situent en Europe. Ainsi, SGO envoie le doré à l’une de ces entreprises qui vend ensuite l’or sur le marché international.

L’or de SGO est transporté par avion, moyen le plus sûr et le plus rapide de transporter ce produit précieux. A chaque levée d’or, les agents de la Direction des Mines et de la Géologie, les Douanes ainsi que les gendarmes sont présents afin de veiller au bon déroulement des opérations. Les levées d’or, ainsi que la production sont publiques et communiquées aux autorités sénégalaises.

Pour en savoir plus sur la production d’or à Sabodala, voir.

back to top

Comment fonctionne le fonds social?

Le fonds social de SGO est un engagement contractuel annuel inscrit au sein de la convention minière signé avec le Gouvernement du Sénégal. Depuis l’acquisition d’Oromin Joint Venture Group (OJVG) en 2014, ce fonds social s’élève maintenant à un montant annuel de 1,225 million USD (725 millions FCFA) à investir dans la région de Kédougou. L’allocation des fonds du fonds social se fait selon des critères précis et en collaboration avec les collectivités locales (mairies) et services techniques concernés. Les critères pris en compte sont les suivants :

  • Géographique : le projet est-il destiné à la zone d’emprise de la mine, les communes de Sabodala et Khossanto, l’arrondissement de Sabodala, le département de Saraya, la région de Kédougou ?
  • Champ d’action : le projet s’inclut-il dans les priorités de développement locales et régionales, ainsi que dans les priorités de SGO ? Eau et assainissement, santé, éducation, sécurité alimentaire, activités génératrices de revenus, prévention des risques et catastrophes.
  • Implication des autres parties prenantes : le projet est-il soutenu uniquement par SGO ou les porteurs investissent une partie soit financièrement soit en nature ?
  • Bénéficiaires : le projet est-il directement destiné aux communautés et/ou aux individus les plus vulnérables ?
  • Durabilité : le projet est-il dépendant des ressources de SGO pour perdurer dans le temps ?
Pour en savoir plus sur le fonds social

back to top

Comment devenir employé chez SGO?

Sabodala Gold Operations offre une multitude d’emplois et d’opportunités de carrières dans des métiers classiques et nouveaux au Sénégal. Les opportunités de carrières que nous offrons et nos pratiques RH de standard international nous placent comme le premier recruteur de la région de Kédougou pour laquelle nous nous réjouissions d’offrir un grand nombre d’emplois lorsque nous y trouvons les profils adéquats. De manière générale, le Sénégal regorge d’un grand nombre de compétences dans tous les domaines que nous nous efforçons de recruter et d’adapter à nos besoins par la formation continue. Le département des Ressources Humaines de Sabodala Gold Operations travaille en collaboration avec l’Inspecteur du Travail Régional de Kédougou, auquel nous communiquons tous les postes que nous recrutons. Ainsi, pour toute question relative aux positions ouvertes à SGO, vous pouvez vous adresser à l’inspecteur du travail.

En parallèle, pour le recrutement de journaliers, Sabodala Gold dispose d’un dispositif unique en son genre au Sénégal. Une commission de recrutement hebdomadaire, établie par le Sous-Préfet de Saraya, présidée par le chef de village de Sabodala et composée des chefs de village autour de la mine sélectionne chaque semaine les journaliers qui seront recrutés pour travailler sur notre site pour une semaine. Cette commission permet d’avoir une approche transparente des recrutements et de faire bénéficier au maximum de personnes des retombées économiques directes de la mine.

Pour en savoir plus sur notre gestion des ressources humaines, voir

back to top

Comment compensez-vous la prise de terre?

Sabodala Gold Operations s’engage à respecter les normes internationales, en particulier celles de la Société Financière Internationale pour les prises de terres. Ainsi, pour renforcer cet engagement, Teranga a publié sa politique de relocalisation et restauration des moyens de subsistance en 2013, politique développée avec l’aide du cabinet de consultation sociale canadien, rePlan. Dans le cadre de chaque prise de terre, nous nous engageons à collaborer et consulter les communautés et personnes affectées. Nos principes de compensation sont les suivants :

  • Une compensation terre pour terre : pour chaque terre prise, Teranga s’engage à fournir une surface équivalente d’une terre de même qualité dans une zone au choix des communautés affectées ;
  • Une compensation financière liée à la perte d’usage d’une terre ou d’une infrastructure et pour le délai de retour à l’état antérieur d’une zone ;
  • Une compensation en nature (équipements, services, infrastructures) pour réduire les impacts liés au déplacement ;
  • La mise en place de projets de restauration du niveau de vie permettant aux communautés impactées de développer de nouvelles activités génératrices de revenus (maraichage, vergers, élevage, etc.)

Pour en savoir plus, voir

back to top

Est-ce que l’eau est polluée?

Sabodala Gold Operations a un plan de gestion environnementale et sociale pour son site minier, validé et suivi par la direction de l’environnement. Ce plan inclut un programme de suivi des eaux de surface et souterraines de la mine de Sabodala. Ainsi, des prélèvements sont effectués chaque mois sur le site et les échantillons sont traités par des laboratoires indépendants, dont l’Institut Pasteur de Dakar. Les résultats sont envoyés trimestriellement à la direction de l’environnement.

L’eau utilisée sur le site de Sabodala provient uniquement d’eaux de pluie stockées au sein de trois bassins. Aucune eau n’est rejetée dans l’environnement mais est recyclée au sein de l’usine de traitement du minerai.

L’eau utilisée par SGO n’est pas polluée et est suivi de très près par les autorités.

back to top

Utilisez-vous du cyanure et qu’est-ce que le bassin de résidus?

Sabodala Gold Operations utilise du cyanure dans le processus de traitement du minerai, comme la plupart des usines de traitement d’or dans le monde. Le cyanure permet d’éviter l’utilisation du mercure, un autre métal très polluant. Le cyanure utilisé par SGO est fourni par des partenaires d’affaires signataires de Code International de Gestion du Cyanure qui permet de garantir les meilleures pratiques internationales. L’approvisionnement en cyanure se fait de manière réglementée et avec escorte de la gendarmerie, afin d’assurer la sécurité du convoi.

Le cyanure utilisé au sein de l’usine de SGO se retrouve dans les résidus miniers et est stocké dans un bassin imperméable, notre bassin de résidu. Les résidus miniers sont constitués de roche broyée, d’eau, d’impureté et de cyanure, qui se dégrade naturellement grâce aux rayons UV du soleil. Si à la sortie de l’usine, les résidus sont toxiques pour les êtres vivants, au bout de 90 jours, le risque a disparu et la teneur en cyanure n’excède pas celle contenue dans le manioc, légume reconnu pour sa forte concentration en cyanure.

Les teneurs en cyanure dans notre bassin de résidus sont mesurées régulièrement et sont en-dessous des seuils réglementaires.

A la fermeture de la mine, il est prévu de réhabiliter le bassin de résidus en replantant une série d’espèces végétales qui pourront être utilisées par les communautés. Des tests doivent être menés par SGO pour valider les espèces les plus favorables à ce type de sol.

Pour en savoir plus sur le processus d’extraction de l’or de SGO

back to top

Que faites-vous pour l’orpaillage traditionnel?

Sabodala Gold Operations reconnait l’importance de l’orpaillage traditionnel dans la culture des communautés avoisinantes de la mine de Sabodala et les sources de revenus que cette activité génère au sein des communautés. Cependant, depuis plusieurs années, la montée des cours internationaux de l’or a provoqué un influx importants de personnes étrangères développant une activité semi-industrielle d’orpaillage, illégale au Sénégal. La généralisation de l’orpaillage semi-industriel, en plus d’avoir un impact néfaste sur l’environnement et les communautés (pollution, dégradation des conditions sanitaires, augmentation des crimes et de la violence) créé préjudice au Gouvernement du Sénégal et aux acteurs miniers, qui bénéficient de droits exclusifs d’exploration et d’exploitation sur leurs permis miniers.

Afin de mettre fin à ce problème et ces activités illégales, l’Etat du Sénégal a commencé à réglementer l’orpaillage, en mettant en place des cartes d’orpaillage permettant de recenser les orpailleurs et leur imposer des standards environnementaux et de sécurité. La mise en place de ces cartes a été accompagnée par la délimitation de couloirs d’orpaillage où cette activité est réglementée et autorisée. Malgré ces avancées, certains orpailleurs continuent d’opérer illégalement notamment dans le périmètre minier de SGO. Dans ce cas, le Gouvernement du Sénégal mène régulièrement des missions de fermeture de ces sites.

Si SGO ne travaille pas directement à la promotion de l’orpaillage, nous collaborons cependant avec le Gouvernement du Sénégal pour mieux réglementer cette activité. Nous avons, comme d’autres acteurs du secteur, renoncé à une part importante de nos permis d’exploration pour la création des couloirs d’orpaillage. De plus, dans le cadre des prises de terre, notre politique de relocalisation et restauration des moyens de subsistance inclut la compensation des pertes de revenus liés à la perte d’activité économique. Nous développons donc des activités génératrices de revenus, notamment dans le domaine agricole, pour palier à la perte de revenus issus de l’orpaillage.

back to top

Combien avez-vous payé à l’Etat?

Sabodala Gold Operations est un acteur économique important au Sénégal, 6ème employeur du pays et 1er employeur de la région de Kédougou. Notre contribution économique au Sénégal correspond à environ 1% du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays.

L’Etat du Sénégal possède 10% de Sabodala Gold Opérations et perçoit des revenus directs (taxes, royalties, etc.) et indirects (emplois, chaine d’approvisionnement) de la part de SGO. Entre 2012 et 2014, notre contribution économique s’est élevée à 455 millions USD pour le pays.

Teranga s’est engagé à être un acteur transparent et à lutter contre la corruption. Ainsi, nous sommes un membre supporteur très actif de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) et sommes fiers d’apporter notre contribution à la candidature du Sénégal pour devenir membre de cette initiative internationale.

Pour avoir plus de détails sur nos contributions économiques au Sénégal

back to top

Où va l’argent de SGO?

Teranga Gold Corporation est une entreprise minière canadienne spécialisée dans la production d’or. Cette entreprise exploite la mine de Sabodala à travers sa filiale sénégalaise Sabodala Gold Operations (SGO), seule mine et unité de production industrielle d’or au Sénégal, Afrique de l’Ouest.

En savoir plus

La vie d’une mine

La vie d'un site minier s'étend sur plusieurs années. Voici les principales étapes clés de la vie d'une mine, de sa découverte à sa fermeture.

En savoir plus

Cas Pratiques

Événements